#Orangetheworld : Mettons fin à la violence à l'égard des femmes et des filles

Aujourd’hui le 25 novembre, c'est la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, qui lance les 16 jours d’activisme (#16days) de la campagne mondiale contre la violence basée sur le genre (#Orangetheworld). Ensemble, nous pouvons cesser les violences faites aux femmes, et pour cela nous comptons aussi sur votre soutien et votre mobilisation. Alors, n'hésitez pas à partager cet article un maximum !

Briser le silence est la toute première étape pour mettre fin à la violence faite aux femmes et filles : "une femme sur trois dans le monde est victime de violences dans sa vie, souvent de quelqu'un qu'elle connaît, qu'elle aime et en qui elle a confiance. Près de la moitié des femmes qui ont été victimes d'homicide, à l'échelle mondiale, en 2012, ont été tuées par des partenaires intimes ou des membres de leur famille." (source : ONU Femmes)

Les conséquences de cette violence sont néfastes, en Tunisie notamment, comme l'illustre l'infographie ci-après. Ces violences entraînent également des coûts considérables. Une étude récente a estimé que le coût des violences exercées par un partenaire intime représentait 5,2% de l'économie mondiale.

En Tunisie, 47,6% des femmes âgées de 18 à 64 ans ont été victimes d'un acte de violence (Source : ONU Femmes Maghreb). Le problème de la violence à l'égard des femmes est persistant et nous sommes tous concernés. Ne fermons pas les yeux !

Les Chiffres de la violence à l'égard des femmes et des filles en Tunisie 

post2-copie.png

Publié le 22 Novembre 2016